Les Services PixelWorld :

Petites Annonces (0)
Forums (2)
ChatRoom (0)
Événements (0)

PixelWorld


Services


Made with Notepad++
Powered by PHP
Powered by MySQL
Sites amis :

Page précédente

Musée des Consoles > Nintendo > Super Nintendo (1991)



Super Nintendo


Cliquez sur la photo pour agrandir!

    En 1991, soit 6 ans après la NES, c’est au tour de Nintendo de sortir une version 16 bit de sa console. Il s’agit de la Super Famicom (au Japon) plus communément appelée en Europe et aux Etats-Unis : la Super Nintendo. Celle ci est la suite de la NES, la console 8bit de 1985 de la même firme Japonaise. La Super NES s’impose ainsi comme la concurrente direct de la Megadrive de Sega sortie 3 ans plus tôt en 1989 et elle même en 16bit.

    La Super Nintendo possède des caractéristiques techniques supérieures à sa rivale la Megadrive, cependant elles ont longtemps été moins bien exploitées. Avec son CPU 8-16bit, un 65c816 (soit le même que l’onéreux Apple II GS sorti en 1985!), la Super Nintendo réservera de nombreuses surprises !

    Parmi elles des capacités graphiques très novatrices avec le célèbre mode 7 ! Il est l’un des 8 modes graphiques qu’offre la machine aux programmeurs, mais c’est de tous le plus spectaculaire ! Il permet d’effectuer facilement des zooms, des rotations et des scrollings sur des décors. Il est même possible de couper l’écran en deux mode 7 pour faire une partie à deux. A ajouter qu’il est possible d’utiliser ce mode pour donner un effet de perspective très convainquant ! Ce sera le cas sur le F-Zero, ou encore le célèbre Mario Kart !
Cependant on notera quelques défauts, comme par exemple la mémoire graphique. N’étant que de 64Ko elle se révèle ainsi insuffisante pour afficher 256. C’est pourquoi bon nombre de jeux n’utiliseront que 64 couleurs, ce qui est malgré tout intéressant. A noter que la console peut afficher jusqu’à 128 sprites de grandes tailles, mais celle ci subie alors de pénibles ralentissements par la faute de son microprocesseur quelque peu « gonflé ». Une autre surprise est celle du processeur sonore signé Sony, permettant de gérer 8 voies stéréo en F.M. ou en PCM d’une très grande qualité sonore !

    Tout comme sa grande sœur la NES, la Super Nintendo a pour sa version Européenne subie une adaptation au niveau de la sortie graphique, passant de 60Hz à 50Hz ce qui a produit un ralentissement exaspérant sur les jeux destinés au marché Français, ainsi que par l’apparition de bandes noires alors que l’image originale prenait tout l’écran ! On note en plus un problème de forme de cartouche entre USA-Japon / France que l’on peut malgré tout contourner facilement par l’achat d’un adaptateur où il faut placer deux cartouches impérativement (une cartouche de même zone que la console comme par exemple une cartouche Française, et une autres de la zone que nous voulons jouer, par exemple USA), un peu pénible donc mais cela a le mérite de fonctionner ! A ajouter que bien heureusement la version Européenne n’héritera pas du design horrible de la version Etats-Unienes!..

    Un autre point fort que Nintendo arborera dans certains jeux est l’ajout d’un chip spécial dans les cartouches : le Super FX ! Ce dernier est un processeur 32bits basé sur la technologie RISC et qui permet de doper considérablement les capacités de la console ! En utilisant ainsi moins d’instructions pour effectuer une opération, la Super NES gagne alors jusqu’à 30% de vitesse ! De nouvelles fonctions sont aussi ajoutées, comme le zoom, la rotation hard sur les sprites, le calcul d’objet 3D, le Mapping (pour appliquer une image ou une texture sur un objet 3D) et le Ray Tracing (la gestion des sources lumineuses sur un objet). Des jeux comme Doom utiliseront cette puce.

Photos : Fabien Neck http://www.system-cfg.com

Publicité de l'époque :

Nintendo Super Nintendo en images :


Cliquez sur la photo pour agrandir!


Cliquez sur la photo pour agrandir!


Cliquez sur la photo pour agrandir!


Cliquez sur la photo pour agrandir!


Cliquez sur la photo pour agrandir!


Cliquez sur la photo pour agrandir!


Cliquez sur la photo pour agrandir!


Cliquez sur la photo pour agrandir!

Rédacteurs : Smallow, rhaamo, snake, pixelman


Fiche Technique

Nom : Super Nintendo (Console)
Constructeur : Nintendo
Année : 1991
Microprocesseur : MOS 65C816 à 3.58Mhz (16bit)
Ram : 128 Ko + 64 Ko de mémoire vidéo
Rom : Cartouches de jeux de 256 Ko à 3 Mo
Graphisme : Processeur spécialisé PPU en 16 bits
Résolutions de 256x224 à 512x448 points en 256 couleurs maximum parmis 32767
128 sprites d'une taille maximale de 64x64 points
Scrollings cablés multi-directionnels
Mode 7, zoom et rotation
Couleurs : 256 affichables sur une palette de 32768
Capacité sonore : Processeur spécialisé APU 8 bits + 8 voix PCM, traitement en 16 bits
Interphases : Deux ports joysticks Nintendo
Sortie vidéo
Port cartouche
Port d'extension 16 bits
Périphériques : Pads à 4 boutons et 2 gachettes (+ Start et Select)
Nintendo Scope
Nombreux Pads divers
Quintupleurs
Prix : 1490F.


Recherche des machines équivalentes :

  •   Consoles du même constructeur (Nintendo)
  •   Consoles de la même année (1991)
  •   Consoles avec le même microprocesseur (MOS 65C816)
  •   Consoles de la même catégorie de microprocesseur (16 bits)
  • 4 articles attachés sur Nintendo :

  •   Réparer le port cartouche d'une Nes
  •   Réparer le bouton défaillant d'une manette NES
  •   Nettoyer et réparer une cartouche de jeu (ou programme)
  •   Changer le fusible d'une Super Nintendo

  • Retour Haut de Page

    Cette page a été visualisée 2375 fois avant vous


    Il n'y a 0 commentaire sur cette page | Ajouter un commentaire


     
    PixelWorld © Tous droits réservés - page générée en 0,0156s.