Les Services PixelWorld :

Petites Annonces (0)
Forums (2)
ChatRoom (0)
Événements (0)

PixelWorld


Services


Made with Notepad++
Powered by PHP
Powered by MySQL
Sites amis :

Page précédente

Musée du Jeu Vidéo > Prince Of Persia Superbe jeu de plateforme signé Jordan Mecher


Prince Of Persia

EditeurAnnée de sortieTypePlateformesJoueurs
Broderbund1990Plateforme
Graphismes et annimationMusique et bruitagesInteret et jouabilitéNote GlobaleSupport


Description du jeu :

Au pays des mille et une nuits, votre vie ne tient qu'à un fil : vous ne disposez que d'une heure pour délivrer la princesse retenue par l'ignoble grand vizir Jaffar. A vous d'éviter les pièges diaboliques qu'il vous tend. Prince of Persia est un programme qui doit beaucoup à sa réalisation. Les graphismes sont réussis, et on est impressionné par le réalisme de l'animation du personnage.

Version CPC / Amiga

 

 

I - Introduction :

      Prince of Persia, est un jeu paru par surprise en 1990 signé Jordan Mecher, déjà l'auteur de Karateka, qui connu un franc succès, car il fut vendu à plus de 400 000 unités dans le monde, un magnifique jeu d'art martial qui utilisait les dernières techniques de réalismes. Mais revenons à Prince Of Persia, ce jeu fut l'aboutissement d'un travail de 3 ans, consacré à l'étude, l'analyse et la synthèse de films d'aventures orientales des années trente. Et croyez-moi, le résultat est magnifique !

 

II - L'Histoire

     Il était une fois une époque sombre et troublé, quelque part à l'Est. Pendant que le Sultan Imir Iffic guerroie à l'étranger, son Grand Vizir Jaffar s'est emparé des rênes du pouvoir. A travers le pays, le peuple ploie sous le joug du tyran et rêve à des jours milleurs.
     Vous êtes le seul obstacle entre Jaffar et le trône, un aventurier étranger, ignorant des intrigues de palais. Vous êtes celui qui a gagné le coeur de la fille unique, et néanmois adorée du sultan. Ainsi, sans le vouloir, vous vous êtes trouvé un ennemi puissant...
     Sur les odres de Jaffar, vous avez été arrêté, dépouillé de votre épée et toutes vos possessions, puis jetté au plus profond des immondes donjons du Sultant. Quant à la Pricesse, Jaffar lui offre un choix : l'épouser ou mourir.
Enfermée dans sa chambre située au sommet d'une des tours du palais, la Princesse n'a plus qu'un seul espoir ... mais il s'amenuise. Jusqu'à ce que le der nier grain de sable tombe au fond du sablier, elle attendra.... puis n'ayant plus rien, elle se jettera alors par la fenêtre. (Travelling avant sur le héros au fin fond des donjons...)

 

III - Le but du jeu.

      Vous l'avez compris, il faut que vous sauviez la princesse du Vizir Jaffar, avant qu'il ne soit trop tard. Vous avez une heure pour opérer. Il vous faudra beaucoup de courage pour surmonter les maintes galeries toutes truffées de gardes maniant l'épée de mieux en mieux en fonction des niveaux, de pièges, et de sortilèges démoniaques. Car il faut le dire, Jaffar a plus d'un tour de magie dans son sac, et il n'hésitera pas à vous les faire partager. Jaffar procède énormément de pouvoir magiques, tel Magie Noire, Nécromancie ou encore Illusion. Alors restez lucide et n'oubliez pas que la vie de la princesse est entre vos mains. Vous commencez dans le donjon, qui est fort inconfortable, froid, humide, morbide, puis en montants successivement les étages, l'aspect deviendra plus infiniment confortable, et plus luxueux... Au premier niveau, vous êtes à la recherche d'une épée, qui vous sera indispensable pour attaquer les nombreux gardes des donjons jusqu'au somment de la tour. Où vous affronterez l'horrible Jaffar. Une fois l'ennemi achevé (si vous y parvenez..) vous pourrez allez délivrer la princesse et l'épouser. A moins que le délai de 60 minutes fut passé, et dans ce cas, votre destinée sera néanmoins passée par la fenêtre...

 

IV - Captures d'écrans

      Voici quelques captures d'écrans de la version ATARI ST de ce jeu. La version PC est un peu moins agréable à l??il, les couleurs manquent un peu de réalité. De plus, la version ATARI ST a une bien meilleur jouabilité que la version PC où il est préférable d'utiliser un joystick. Les mouvements sont très fluide sur l'ATARI, ce qui augmente le degré de jouabilité.

 

La chambre de la Princesse. Ici, Jaffar lui donnant 60 minutes pour choisir... ou mourir.

 

Vous venez d'être jetté dans le plus profond des donjons !! Maintenant, à l'attaque ! La vie de la princesse est en jeu!

 

Vous venez de trouver l'épé ! Maintenant, Jaffar n'a plus qu'à se tenir tranquille!

 

BANZAÏ !!!

 

Regardez moi un peu la beauté de ce combat

 

V - Conclusion.

     Ce jeu de plates formes à travers un dédale labyrinthique, est tout simplement magnifique, les graphismes sont d'un réalisme assez convainquant, surtout pour le contexte de l'époque. Ce jeu d'aventure met en scène un jeune homme dans des galeries au fin fond des donjons. Ce qui fit principalement le succès de ce jeu, est que votre partie est chronométrée. En effet, vous avez 60 minutes, pas plus pas moins, pour sauver la princesse avant qu'elle ne se suicide de désespoir à la simple idée d'épouser le tyrannique Vizir Jaffar. On notera que vous avez la possibilité d'enregistrer votre partie (à partir du niveau 4) ce qui est non négligeable.

Présentation vidéo du jeu en version Atari ST :

Fiche publiée par pixelman


Télécharger ce jeu :

  • Version Commodore Amiga (313 Ko)
  • Version Amstrad CPC (79 Ko)
  • Version DOS (341 Ko)
  • Version Apple (1398 Ko)
  • Version Atari ST (721 Ko)
  • Recherche de jeux de mêmes plateformes :

  • Jeux sur Commodore Amiga (185 fiches)
  • Jeux sur Amstrad CPC (225 fiches)
  • Jeux sur DOS (144 fiches)
  • Jeux sur Apple (50 fiches)
  • Jeux sur Atari ST (174 fiches)

  • Retour Haut de Page

    Cette page a été visualisée 74477 fois avant vous


    Il n'y a 0 commentaire sur cette page | Ajouter un commentaire


     
    PixelWorld © Tous droits réservés - page générée en 0,0547s.